Les changements fondamentaux que l’intelligence artificielle mettra en œuvre dans notre société

Vous n’êtes pas sans le savoir que l’être humain est le seul être doué d’intelligence au monde. Mais dans sa quête de connaissance, l’homme a toujours voulu savoir s’il existait des êtres intelligents à travers tout l’univers. Faute d’en trouver, les scientifiques ont toujours voulu savoir s’ils étaient capables de créer un être intelligent capable de s’adonner à des tâches qui jusqu’ici n’est accompli de manière satisfaisante que par l’être humain lui-même. Un être doté de capacités mentales capables de raisonner de façon critique et d’apprendre et de penser par lui-même. Un programme informatique très puissant que l’on appelle Intelligence artificielle.

Déjà omniprésent dans nos vies

Souvent associé aux sigles « IA » le terme Intelligence artificielle désigne effectivement « l’ensemble des théories et des techniques mises en œuvre dans le but de créer des machines capables de ne serais-ce que simuler l’intelligence » à en croire l’un des pères fondateurs de l’Intelligence artificielle. Une technologie qui aura notamment un impact considérable sur nos vies. D’ailleurs, ces impacts se font déjà ressentir de nos jours. Il ne se passe effectivement pas un seul jour sans que l’on apprenne l’évolution de tel ou tel programme informatique ou machines. Elle arrive même déjà dans l’industrie automobile avec les voitures sans conducteurs. Des voitures qui ne sont pas encore totalement autonomes, mais qui sont déjà capables de circuler sur autoroute et sur les grands axes routiers ainsi qu’en zone urbaine. Mais la question qui se pose maintenant est : quels fondamentaux l’IA apportera-t-elle à notre société ?

Une interaction entre homme et machine

Selon les chercheurs, les roboticiens et les informaticiens opérant dans le domaine, les machines disposeront à terme des programmes informatiques dépassant les capacités humaines. Selon Gérard Berry, informaticien et professeur au Collège de France, médaille d’or 2014 du CNRS : « L’homme est lent, peu rigoureux et très intuitif. L’ordinateur est super rapide, très rigoureux et complètement con. ».

Complémentaires, l’homme et la machine n’auront ainsi d’autre choix que de cohabiter dans un avenir très proche. Situation qui se manifeste déjà par l’utilisation maladive des smartphones surtout chez les jeunes. D’après une récente étude, les téléphones connectés nous ont certes rapprochés, mais ont également modifié notre manière de communiquer. Les jeunes d’aujourd’hui communiquent mieux au travers des machines comme les ordinateurs ou les smartphones plutôt que directement avec un être humain.

Des changements bénéfiques ?

L’IA n’affecte pas non seulement la jeunesse. Dans un avenir proche, elle participera au bien-être de personnes âgées. Elle leur permettra notamment de bénéficier d’une assistance robotisée qui devrait les aider à effectuer des tâches spécifiques comme l’alerte de parents ou de soignants lorsque quelque chose ne va pas.

En médecine, l’Intelligence artificielle va également nous permettre de bénéficier d’une meilleure santé et d’une espérance de vie plus longue. Grâce à elle, le personnel médical aura à sa disposition une quantité d’informations suffisante pour les aider à mieux discerner les problèmes liés à la maladie du patient et proposer de meilleures solutions adaptées à ce dernier.